DEVENIR MÉCÈNE

10 juillet 1871
Naissance de Marcel Proust

« Avez-vous lu Proust ? » À la Recherche du temps perdu constitue pour tout lecteur un Everest littéraire : celui que l’on a conquis, celui que l’on aborde par le Côté de chez Swann – volume réputé plus accessible -, celui que l’on contemple, de loin, avec la promesse que l’on se fait d’en franchir un jour le sommet, celui auquel on a renoncé parfois, mais dont on ne peut confesser sans se draper d’insolence qu’il vous fait « mourir d’ennui ». Car l’œuvre de Marcel Proust, qui se présente d’abord comme le vaste récit autobiographique d’un Parisien de la Belle Époque, est une somme, aussi inépuisable que la quête artistique, littéraire et personnelle qu’elle retrace, et dont elle est elle-même l’objet. Au cours de l’année qui sépare les cent-cinquante ans de la naissance de Marcel Proust et le centenaire de sa mort (18 novembre 1922), France Mémoire vous propose de cheminer aux côtés d’un des écrivains les plus étonnants et les plus admirés qui soient.

Découvrir

Article de Mireille Naturel
Maître de conférences-HDR, université de la Sorbonne nouvelle



Actualités

Colloque : Proust et l’enfance

L’enfant de « Combray » est un enfant-lecteur : que lit-il ? Quels modèles, outre l’emblématique Roman d’un enfant de Pierre Loti, antérieurs et contemporains, ont pu influencer ou inspirer l’auteur de la Recherche ? Les différentes œuvres de Proust peuvent être envisagées : l’enfant dans Les Plaisirs et les Jours, Jean Santeuil, est-il le même que celui de « Combray » ? Peut-on parler de « récit d’enfance » à propos de l’œuvre de Proust ?
Des chercheurs et des professeurs de tous horizons s’efforcent de répondre à ces questions au cours d’un colloque qui se déroulera à Paris, à l’université Sorbonne Nouvelle, les 7 et 8 juillet, puis à Illiers-Combray le 9 juillet, sur le thème de « Proust et l’enfance ».

Pour en savoir plus : Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 – Proust et l’enfance (univ-paris3.fr)
et programme du colloque ici.

Publication : Marcel Proust, Les soixante-quinze feuillets, manuscrit inédit

Graal proustien, les « soixante-quinze feuillets » de très grand format étaient devenus légendaires. La seule trace qui en existait était l’allusion qu’y faisait Bernard de Fallois, en 1954, dans la préface du Contre Sainte-Beuve. En 1962, ils n’avaient pas rejoint la Bibliothèque nationale avec le reste des manuscrits de l’auteur de Swann. Leur réapparition en 2018 à la mort de Bernard de Fallois, après plus d’un demi-siècle de vaines recherches, est un coup de tonnerre.

Pour en savoir plus : Marcel Proust, Les soixante-quinze feuillets, Paris, Gallimard, coll. Blanche, 2021.

 

Souscription : Nicolas Ragonneau, Proustonomics, Cent ans avec Marcel Proust

Proustonomics, Cent ans avec Marcel Proust explore les angles morts d’À la recherche du temps perdu avec la fantaisie débridée du conteur et l’œil de l’entomologiste. L’auteur, « aventurier de la pensée proustienne » comme le dit Jean-Yves Tadié dans sa préface, s’intéresse tout particulièrement à l’économie du roman-fleuve et à sa postérité, proposant notamment une étude inédite des ventes de la Recherche sur un siècle, au moyen de graphiques. Un essai d’un genre nouveau, divertissant et inclassable.

Pour en savoir plus : Nicolas Ragonneau, Proustonomics, cent ans avec Marcel Proust

 

Publication : Emmanuelle Kaës, Proust à l’école

Cet ouvrage entend montrer ce que Proust fait de l’École, mais aussi ce que l’École fait à Proust. Alors qu’elle a pu être définie comme le « récit de l’apprentissage d’un homme de lettres », la Recherche évince la « matière » biographique de la formation scolaire. Jean Santeuil, que Proust entreprend après la fin de ses études, recueille toute la substance imaginaire et affective de son expérience scolaire. Dans une période de bouleversement de l’enseignement du français (1880-1890), ses copies de lycéen, dont on retrace ici la généalogie, donnent à voir combien les exercices de l’amplification et de la dissertation ont nourri sa vocation et favorisé l’émergence de certains traits de son style. 

Pour en savoir plus : Emmanuelle Kaës, Proust à l’École, Droz, 2020

Classiques Garnier : Gérard Desanges, Marcel Proust et la politique, une conscience française

L’homme qui s’est dressé contre les scandales de la IIIe République, contre la persécution de Dreyfus, contre celle des homosexuels, contre l’anticléricalisme, contre le bourrage de crâne pendant la guerre, contre les prémices du fascisme, qui fut lu dans les goulags, est celui présenté dans ce livre.

Pour en savoir plus : Gérard Desanges, Marcel Proust et la politique, une conscience française, Classiques Garnier, collection Bibliothèque proustienne, Paris, 2019.

Classiques Garnier : Revue d’études proustiennes, Marcel Proust et Mikhail Bakhtine : regards croisés
2021 – 1, n° 13

La Revue d’études proustiennes, dirigée par Luc Fraisse, à raison de deux livraisons par an, propose des numéros spéciaux ou recueils thématiques sur tous les aspects de l’œuvre de Marcel Proust.

Pour en savoir plus : Luc Fraisse (coord.), Tatiana Victoroff (coord.), Revue d’études proustiennes, Marcel Proust et Mikhail Bakhtine : regards croisés, 2021 – 1, n° 13, Classiques Garnier, Paris, 2021.

Lieu de mémoire : Réouverture de la maison de Tante Léonie

À l’occasion de la réouverture de la Maison de Tante Léonie le mercredi 19 mai, toute la salle “musée” a été refaite, avec le soutien de la DRAC Centre Val de Loire, pour présenter à la fois une introduction à la visite et un premier aperçu des collections.

Pour en savoir plus : Site de la Société des Amis de Marcel Proust

Lieu de mémoire : Visites guidées du Jardin du Pré Catelan à Illiers-Combray

Le Pré Catelan est un site littéraire, classé monument historique et jardin remarquable. L’atmosphère de ce jardin romantique et exotique est retranscrite sans pareil par l’écrivain Marcel Proust dans son roman « Jean Santeuil ». En effet, c’est son oncle, Jules Amiot qui, au 19e siècle, créa ce lieu de sérénité au bord du loir afin que les enfants du village aient un lieu pour jouer. C’est ici que l’écrivain a passé une partie de son enfance, dans le village d’Illiers, devenu depuis Illiers-Combray.

Pour en savoir plus : Visite du jardin du Pré Catelan à Illiers-Combray

Journée commémorative : le samedi 10 juillet 2021 à Illiers-Combray

À l’occasion des 150 ans de la naissance de Marcel Proust, la Samp organise une journée de commémoration. Sont programmées des lectures de Proust par l’actrice Alix Bénézech à 12h00 au jardin de la Peupleraie (accessible gratuitement sans réservation), ainsi qu’une conférence de Jean-Yves Tadié à 15h15, dans la salle des fêtes, sur le thème « La famille Proust et la France en juillet 1871″.

Programme disponible ici.

Classiques Garnier : Proust et Leibniz, Sabrina Martina

Parmi tous les penseurs que Marcel Proust a pu lire, Leibniz est sans doute celui dont il se sent le plus proche. Dans son rapport à Leibniz, Proust transforme l’auteur et le personnage de son roman en monades fermées échappant aux vicissitudes du temps et du corps.

Pour en savoir plus :  Sabrina Martina, Proust et Leibniz, Bibliothèque proustienne, Classiques Garnier, Paris, 2021.

 

Samp Boutique : Timbre commémoratif et agenda proustien

À l’occasion des 150 ans de la naissance de Marcel Proust, la Samp édite un agenda proustien et, en partenariat avec La Poste, un timbre commémoratif à l’effigie de l’écrivain.

Pour en savoir plus : Boutique de la Société des Amis de Marcel Proust

Société des Amis de Marcel Proust

Toutes les actualités proustiennes sur le site de la Société des Amis de Marcel Proust

Retour haut de page