DEVENIR MÉCÈNE

INSTITUT DE FRANCE – DSF – ASSISTANT DE GESTION H/F (DEPENSES)

Emploi - 13 février 2024

Poste : ASSISTANT DE GESTION H/F (DEPENSES)

 

Recruteur : INSTITUT DE FRANCE

Affectation : DIRECTION DES SERVICES FINANCIERS

Date limite de candidature : 28 février 2024

Date du début de contrat : CDD court de quatre mois en renfort

Catégorie : catégorie C

Domaine d’activité  :  ECONOMIE,GESTION, FINANCES, COMPTABILITÉ

Localisation : 23 quai de Conti, 75006 Paris

 

À compétences égales, une attention particulière sera apportée aux personnes en situation de handicap.

 

À PROPOS DE L’INSTITUT DE FRANCE

Créé en 1795, l’Institut de France a pour mission de proposer aux cinq académies qui y travaillent (Académie française, Académie des inscriptions et belles-lettres, Académie des sciences, Académie des beaux-arts, Académie des sciences morales et politiques) un cadre harmonieux pour remplir leur mission de perfectionnement des lettres, des sciences et des arts, à titre non lucratif. Grand mécène, il encourage la recherche et soutient la création à travers la remise de prix, de bourses et de subventions (plus de 23 millions d’euros sont distribués chaque année par le biais de ses fondations abritées). Placé sous la protection du président de la République, il est également le gardien d’un important patrimoine, à commencer par le Palais du quai de Conti, quatre bibliothèques dont la bibliothèque Mazarine, ou encore de nombreuses demeures et collections qui lui ont été léguées depuis la fin du XIXe siècle. Parmi elles se trouvent le château de Chantilly, le domaine de Chaalis, le musée Jacquemart-André, le château de Langeais, le manoir de Kerazan ou encore la villa Kérylos. Outre les membres de l’Institut qui se rendent au Palais pour leur séance hebdomadaire, l’Institut de France et les cinq académies reçoivent tout au long de l’année, au cours des événements qu’ils organisent ou accueillent, de nombreuses personnalités françaises ou étrangères comme le président de la République, des membres du gouvernement, des personnalités françaises, des chefs d’État et personnalités étrangères.

 

Pour de plus amples informations : https://www.institutdefrance.fr/

 

A PROPOS DE l’ORGANISATION DE LA FONCTION FINANCIERE

L’Institut de France et les 5 académies disposent chacune de leur propre ordonnateur (chancelier ou secrétaire perpétuel), de leur propre organe délibérant (commission administrative) et de leurs services.

Seules sont communes aux 6 entités, l’agence comptable et la direction des services financiers.

 

Pour assurer ses missions, l’Institut de France s’appuie sur environ 120 personnes au sein de la direction des services administratifs (DSA). Celle-ci assure le bon fonctionnement général du Palais (ensemble architectural du 17 au 25 quai Conti, ainsi que le 1 rue de Seine) où cohabitent l’Institut et les 5 académies. Pour cela, la DSA s’appuie sur 4 services de fonctions-support : Service des affaires juridiques et des archives, Service des ressources humaines, Service des systèmes d’information, Service intérieur (affaires générales et poste central de sécurité). La DSA est également chargée des grandes missions de l’Institut, au service des 5 académies : « perpétuer, soutenir et éclairer » et s’appuie sur 6 services : Service du Monuments et collections ; Service Mécénat et développement ; Service des fondations ; Service culturel ; Service de la communication et des relations publiques ; Service de la valorisation patrimoniale

 

La direction des services financiers (DSF), douze personnes, assure pour l’Institut et chaque académie une mission générale de pilotage budgétaire, de contrôle de la dépense et des titres de perception de recettes, et de gestion financière des disponibilités et des actifs financiers de chaque entité, selon les modalités fixées par le règlement financier de l’Institut et des académies et sous réserve des compétences propres exercées par l’agent comptable, receveur des fondations.

 

Récemment revu, le règlement financier de l’Institut de France et des académies (six personnes morales de droit public à statut particulier) fixe le régime budgétaire et comptable de ces derniers en référence aux dispositions du décret n° 2012-1246 du 7 novembre 2012 relatif à la gestion budgétaire et comptable publique (GBCP), tout en préservant les spécificités liées à leur statut, leur activité et aux fondations qu’ils abritent.

 

L‘Institut de France et les académies disposent de particularités fortes :

  • Ils n’ont pas de tutelle ni de contrôle budgétaire : ils sont placés sous la protection du Président de la République. Le principal organisme de contrôle est la Cour des comptes ;
  • La structuration de leurs recettes et de leurs dépenses est originale : recettes constituées de dons, loyers et produits financiers ; dépenses axées notamment sur l’entretien du patrimoine historique, des œuvres d’art et l’attribution de prix, bourses et subventions ;
  • Chacune des 6 entités abrite des fondations sans personnalité morale : le nombre total de fondations abritées s’élève à environ 1 000 fondations, nécessitant un suivi financier particulier.

 

Les activités des 6 entités sont multiples : elles comportent plusieurs bibliothèques (environ 2 millions d’ouvrages), des immeubles de rapport, des musées ou sites ouverts au public, recevant hors pandémie environ 2 millions de visiteurs annuels, répartis sur une vingtaine de sites. Une partie du patrimoine immobilier est classé monument historique.

 

La DSF est très impliquée dans la mise en œuvre d’une réforme financière récente, dans ses volets réglementaires (décret), technique (mise en place du progiciel PEP, dont les modules régies, immobilisations et marchés restent à déployer complètement) et organisationnel (notamment, convention de service avec l’ordonnateur à revoir, en gardant le service facturier). Le contrôle interne est en cours de mise en place et la démarche de certification des comptes est prévue à brève échéance.

 

3 bonnes raisons de rejoindre la DSF

Le contexte : une direction qui travaille au service de six entités historiques partageant des valeurs d’excellence (Institut et cinq académies, personnes morales de droit public à statut particulier) et ayant la responsabilité financière de fondations abritées toujours plus nombreuses ;

Les enjeux : une direction qui participe à une réforme financière d’ampleur en cours de déploiement destinée à renforcer la sécurité de la chaîne financière de l’Institut et des académies;

 

Le lieu : poste situé au Palais du 23 quai Conti, dans le 6ème arrondissement de Paris.

 

 

DESCRIPTION DU POSTE

L’assistant de gestion (H/F) est recruté sur des missions relatives à la gestion des dépenses au sein de la direction des services financiers de l’Institut de France et des académies.

 

Placé (e) sous l’autorité du chancelier, l’assistant de gestion est placé sous la responsabilité hiérarchique de la directrice des services financiers et sous la responsabilité fonctionnelle du responsable du pôle dépenses.

 

Au quotidien, il exerce ses principales missions pour l’Institut et chacune des cinq académies :

  • Il participe à la saisie des données relatives aux fournisseurs (SIRET et RIB) ;
  • Il participe à la saisie des données de paie ;
  • Il participe à la validation des bons de commande des gestionnaires.

Dans l’exercice de ses missions, le gestionnaire « dépenses » (H/F) sera amené à travailler avec de nombreux interlocuteurs : 

  • Les équipes de la direction ;
  • Les agents de l’Agence comptable ;
  • Les gestionnaires de l’Institut et des académies (environ 150 gestionnaires au sein de l’Institut de France, des 5 académies et de leurs fondations).

 

COMPÉTENCES REQUISES :

  • Savoir effectuer des contrôles et des saisies de données chiffrées avec rigueur ;
  • Savoir suivre une procédure ;
  • Être rigoureux et méthodique ;
  • Être réactif et rendre compte ;
  • Êtres soucieux du travail en équipe ;
  • Une expérience dans un service financier, notamment public, serait un plus.

 

Conditions particulières (durée du contrat, spécificités du poste, contraintes, sujétions) :

 

Durée du contrat : Détachement (fonctionnaire) ou CDD en renfort de quatre mois

 

 

ENVOI DU DOSSIER DE CANDIDATURE

 

Important : ne pas mettre en ligne votre candidature directement sur la plate-forme de recrutement Votre candidature ne sera pas examinée si elle est déposée sur la plate-forme.

 

Adresser par message électronique à Madame Delphine LEBRUN, la directrice des services financiers

 

Adresse électronique : salima.beldjoudi@institutdefrance.fr

Copie : recrutement@institutdefrance.fr

 

Objet du message : VOTRE NOM_CANDIDATURE DSF_ASSISTANT GESTION

Documents à joindre :

Un CV ;

Le dernier diplôme obtenu ;

Une lettre de motivation ;

Cela peut

vous intéresser

Retour en haut