DEVENIR MÉCÈNE

Notre
histoire

L’Institut de France – avec les cinq Académies qui y travaillent dans tous les champs des savoirs et des arts – poursuit résolument la mission que lui a assignée la jeune République en 1795 : « contribuer à titre non lucratif au perfectionnement et au rayonnement des lettres, des sciences et des arts, et décerner des récompenses aux inventions et découvertes utiles, aux succès distingués dans les arts, aux belles actions et à la pratique constante des vertus domestiques et sociales ».

Véritable parlement du monde savant, il rassemble près de 500 académiciens, des membres associés et correspondants étrangers. Il est également l’un des plus grands mécènes en France avec près de 25 millions d’euros distribués chaque année par ses fondations abritées au titre des prix et subventions.

Retrouvez les moments forts de l’histoire des Académies et de l’Institut de France.

1600

1635

Fondation de l’Académie française

1648-1671

Fondation des académies royales de peinture et de sculpture, de musique et d’architecture, aujourd’hui réunies au sein de l’Académie des beaux-arts.

1661

Fondation du Collège des Quatre-Nations par Mazarin

1663

Fondation de l’Académie des inscriptions et
belles-lettres

1666

Fondation de l’Académie des sciences

1669

Fondation de l’Académie de musique par lettres patentes

1671

Fondation de l’Académie royale d’architecture

1672

Installation de l’Académie française au Louvre

1694

L’Académie française publie la première édition de son Dictionnaire.

1700

1793

Dissolution des académies

1795

Fondation de l’Institut de France et de la Classe des sciences morales et politiques

1800

1801

Un arrêté consulaire instaure le port de l’habit vert pour les membres de l’Institut.

1803

Suppression de la classe des Sciences morales et politiques

1805

Les membres de l’Institut quittent le Louvre, devenu un musée, et s’installent au Collège des Quatre-Nations

1816

Fondation de l’Académie des beaux-arts

1816

La section Histoire et Théorie des arts devient section des académiciens libres, dite des
« membres libres » par ordonnance de
Louis XVIII

1832

Renaissance de l’Académie des sciences morales et politiques

1886

Legs du Château de Chantilly à l’Institut de France par le duc d’Aumale

1900

1953

Création du titre de chancelier. Le premier à porter ce titre est François Albert-Buisson (1881-1961), qui entre en fonction le 27 janvier 1953

1964

Jacques Rueff (1896-1978) devient chancelier de l’Institut de France

1978

Édouard Bonnefous (1907-2007) devient chancelier de l’Institut de France

1980

Élection de Marguerite Yourcenar à l’Académie française

1994

Marcel Landowski (1915-1999) devient chancelier de l’Institut de France.

1999

Pierre Messmer (1916-2007) devient chancelier de l’Institut de France

2000

2006

Gabriel de Broglie devient chancelier de l’Institut de France.

2018

2018

Xavier Darcos devient chancelier de l’Institut de France

2019

2019

Inauguration de l’auditorium André et Liliane Bettencourt de l’Institut de France.

Retour haut de page