DEVENIR MÉCÈNE

Fondations et Prix

« L’Institut de France contribue à titre non lucratif au perfectionnement et au rayonnement des lettres, des sciences et des arts, et décerne des récompenses aux inventions et découvertes utiles, aux succès distingués dans les arts, aux belles actions et à la pratique constante des vertus domestiques et sociales »
(extrait de 1795 actualisé par la loi du 18 avril 2006).

Chaque année, l’Institut de France remet près de 25 millions d’euros sous forme de prix, bourses et subventions à travers l’action de ses fondations abritées, créées par des particuliers ou des entreprises. Des académiciens, choisis en fonction de leur domaine d’expertise, siègent au sein de leurs conseils d’administration pour statuer sur les actions à soutenir dans le plus grand respect de la volonté des fondateurs.

Une de nos fondations peut le soutenir.
Les fondations abritées à l’Institut de France permettent d’apporter un soutien à des actions très diverses répondant toutes à une mission d’intérêt général.

Notre mission
philanthropique

Est philanthrope « celui qui, par disposition et bonté naturelle, est porté à aimer tous les hommes »
(Dictionnaire de l’Académie française, 1762).

Dévolue depuis leur origine aux Académies, la mission philanthropique de l’Institut de France n’a cessé d’évoluer et de lui conférer une place de choix dans le mécénat moderne.

Par ses actions, l’Institut de France favorise le dialogue entre tous les acteurs de la philanthropie, qu’il s’agisse de particuliers, d’entreprises, de responsables associatifs, d’artistes, d’écrivains, de décideurs publics, d’universitaires, permettant ainsi la mise en œuvre de solutions concrètes au bénéfice de la société.

Les fondations de l’Institut de France lui permettent de réaliser en toute indépendance ses missions essentielles : encourager les arts, les sciences et les lettres. Elles se mettent plus largement au service du bien commun en s’inscrivant dans les enjeux contemporains qui traversent notre société : écologie, solidarité, éducation. L’idéal de fraternité et de secours dans le domaine intellectuel, littéraire, scientifique, artistique, mais aussi sur le plan du mécénat et de la philanthropie, est l’autre versant d’une même et unique mission au service de l’intérêt général.

Nos fondations

et Prix

Fondation

Filles et Femmes d’avenir

Fondation

Filles et Femmes d’avenir

Fondation

Intelligence Artificielle pour L’École

Fondation

Stéphane Bern pour l’Histoire et le Patrimoine

Fondation

Recherche Cardio-Vasculaire

Fondation

Charles Defforey

Fondation

Lefoulon-Delalande

Fondation

Lazard Frères Gestion

Fondation

Insula orchestra-Laurence Equilbey

Fondation

Colbert

Fondation

Yves Cotrel pour la recherche en pathologie rachidienne

Fondation

Acteur de mon Avenir

Fondation

Croissance Responsable

Fondation

Fondation Kairos

Fondation

Action Contre la Faim pour la Recherche et l’Innovation

Fondation

Simone et Cino
Del Duca

Fondation

Allianz

Fondation

Christophe et Rodolphe Mérieux

Fondation

Blancmesnil

Fondation

Équilibre

Fondation

Daniel Jouvance

Fondation

de sauvegarde du patrimoine catovien

Fondation

EMV

Fondation

Aurelie Nemours

Fondation

Aurelie Nemours

Fondation

Audiens Générations

Fondation

Coallia-Stéphane Hessel

Fondation

Édouard Bonnefous

Fondation

Édouard Bonnefous

Fondation

Dalloz

Fondation

Alba France

Fondation

Alba France

Fondation

Dehecq

Fondation

Dehecq

Fondation

Thiers– Centre de Recherches humanistes

Fondation

Thiers– Centre de Recherches humanistes

Fondation

Braux-Sous-Valmy

Fondation

du Droit pour la Société

Fondation

Joseph Wresinski

Fondation

Habitat et Humanisme

Fondation

Khôra

Fondation

Henri Lachmann

Prix

Henri Gal

Fondation

Kenza

Fondation

Janelly et Jean-René Fourtou

Fondation

La Forlane

Fondation

La Forlane

Fondation

Madeleine et Jean Cluzel

Fondation

Madeleine et Jean Cluzel

Prix

Codron-Fautz

Fondation

Guy Saias

Fondation

Guy Saias

Fondation

Jacques et Françoise Lescouzères

Fondation

Jacques et Françoise Lescouzères

Fondation

LAccolade

Fondation

Jean Laplanche

Fondation

Lefort-Beaumont

Fondation

Michel Serres

Fondation

Feuilhade pour une solidarité de proximité

Fondation

Pierre Dumas

Fondation

Marianne et Roland Michel

Fondation

Photo & Partage

Fondation

Minou Amir Aslani

Fondation

Minou Amir Aslani

Fondation

Marie-Rose et Michel Bézian

Fondation

François Bel

Fondation

Musique et Radio

Fondation

Luciole

Fondation

Tilsit

Fondation

Tissier-Grandpierre

Fondation

Sopra Steria

Fondation

NRJ

Fondation

Unité-Guerra-Paul Beaudoin-Lambrecht-Maiano

Fondation

Unité-Guerra-Paul Beaudoin-Lambrecht-Maiano

Fondation

Philippe et Françoise Durst

Fondation

Philippe et Françoise Durst

Prix

Dandrimont-Bénicourt

Prix

Dandrimont-Bénicourt

Prix

Georges Coulon

Prix

Jaffé

Prix

Hugot

Prix

Jean-Édouard Goby

Prix

Osiris

Prix

Onassis

Prix

Lequeux

Prix

François-Victor Noury

Prix

Albert Viala

Programme Science & Enseignement EDF – Institut de France – Académie des sciences

Prix

Sophie Germain

Prix

Sophie Germain

Prix

Botiaux-Dulac

Prix

René Turpin de Cancérologie

Appels à candidature

en cours

Devenir

mécène

Devenez mécène
Nos fondations contribuent ainsi à :
  • L’aide à la formation par l’attribution de bourses d’étude ou de recherche pour des jeunes (artistes, chercheurs…)
  • La recherche scientifique par l’attribution de subventions à des laboratoires, de récompenses à des chercheurs confirmés, de contrats pour le recrutement de post-doctorants
  • La sauvegarde du patrimoine naturel par des actions de protection du patrimoine rural et naturel (forêts, flore, faune…)
  • La sauvegarde du patrimoine culturel par la participation à la conservation d’œuvres d’art des fondations – musées, la création de collections, la contribution à la restauration de bâtiments classés ou non ;
  • Des actions humanitaires par la lutte contre la grande pauvreté, l’aide aux populations civiles victimes de la guerre ou placées dans des situations de grande précarité ou de sous-développement, l’aide aux enfants défavorisés…
  • L ‘avancement des réflexions sur les débats de notre temps.

Dons et legs

Pour être acceptés par l’Institut de France, les dons ou legs proposés par des entreprises ou des particuliers doivent concourir à la mission de service public et d’intérêt général de l’Institut définie dès 1795 :
« Contribuer à titre non lucratif au perfectionnement et au rayonnement des lettres, des sciences et des arts, et décerner des récompenses aux inventions et découvertes utiles, aux succès distingués dans les arts, aux belles actions et à la pratique constante des vertus domestiques et sociales ».
Une fois ces critères remplis, les champs d’actions proposés, le cas échéant, pour leur affectation répondront aux volontés strictes définies par les donataires ou légataires. Dans ce cas, soit les dons sont affectés à une fondation existante, soit une fondation est créée spécifiquement pour réaliser la mission envisagée.
L’Institut de France accompagnera le notaire du donateur ou du testataire dans toutes les démarches nécessaires.

Qu'est-ce qu'une fondation abritée à l'Institut de France ?

Une fondation abritée à l’Institut de France a pour origine la générosité d’un donateur. Grâce à elle, il verse des onds pour que soit accomplie une mission d’intérêt général en accord avec les valeurs défendues par l’Institut. Ce don est définitif, irrévocable, et à but non lucratif. La gestion de la fondation est assurée par l’Institut qui offre des garanties de transparence et de sécurité. En outre, la fondation peut compter sur les très hautes compétences des Académiciens qui participent aux conseils d’administration et aux jurys pour remettre prix, bourses et subventions. Cette mission philanthropique de l’Institut est ancrée dans ses origines. On fait généralement remonter cette tradition à Guez de Balzac, écrivain libertin du XVIIe siècle qui fit à l’Académie française un legs important pour récompenser l’éloquence, créant ainsi la première fondation. Elle remit pour la première fois un prix en 1671.
En 1795, cette action philanthropique fut inscrite au cœur des missions de l’Institut national : la loi qui le créa stipule qu’il est chargé de distribuer chaque année plusieurs prix et récompenses « aux inventions et découvertes utiles », « aux succès distingués dans les arts » et « aux belles actions ». Fidèle à cette mission originelle, Pierre Messmer, Chancelier de l’Institut de France de 1999 à 2005 voulut que l’Institut devînt le premier mécène de France et favorisa l’accueil de fondations abritées en son sein. Grâce à lui,l’Institut est devenu l’un des principaux acteurs philanthropiques en France et se place en relais de la puissance publique en soutenant les sciences, les arts, la culture et les actions sociales partout dans le monde.

Pourquoi créer une fondation à l'Institut de France ?

Une renommée mondiale

L’Institut regroupe les plus éminents savants interdisciplinaires de France et les principaux représentants des plus grandes institutions savantes étrangères, apportant ainsi une expertise unique au monde. Les académiciens siègent dans tous les conseils d’administration des fondations, dans les jurys de prix et de bourses et dans toutes les instances de délibération de l’Institut. Les donateurs sont ainsi assurés que les dossiers retenus pour bénéficier de leur générosité sont choisis avec le plus grand sérieux et répondent au mieux à leur souhait.

L’autonomie d’action

La fondation abritée, bien que non dotée de la personnalité juridique, conserve sa pleine autonomie administrative, financière et comptable.
Cette autonomie d’action se vérifie notamment par la possible constitution, d’un conseil d’administration propre ayant compétence pour décider de l’emploi des sommes. La gouvernance sera assurée à parité par des membres de l’Institut et des administrateurs nommés par le fondateur, le chancelier disposant d’une voix prépondérante en cas de partage des voix.

La pérennité

Les fondations dotées d’un capital sont assurées de la pérennité de leurs actions. Dans ce cas, seuls les revenus du capital sont mobilisés pour mettre en œuvre les actions de la fondation.

L’Institut de France accompagnera le notaire du donateur ou du testataire dans toutes les
démarches nécessaires
Retour en haut