DEVENIR MÉCÈNE

Palmarès 2021 de l’Académie française

Académie française - 23 juin 2021

Les prix littéraires de l’Académie française sont nombreux et, loin de se borner strictement à la littérature dans ses différents genres (roman, nouvelle, poésie, théâtre etc.), ils couronnent aussi des ouvrages critiques, historiques, philosophiques ou récompensent des personnalités qui rendent des services à la langue et à la vie du français dans le monde.

Ces divers prix sont au nombre de cinquante-huit actuellement. Comme certains d’entre eux peuvent être décernés à plusieurs lauréats, et que la plupart sont annuels (huit sont biennaux et un quinquennal), le palmarès compte chaque année environ soixante-dix récompenses. Ils sont dotés de médailles ou de sommes pouvant aller de mille jusqu’à vingt mille, vingt-cinq mille ou quarante-cinq mille euros pour les plus importants, et sont financés par le revenu de quarante-six fondations, fondations productives qui, sur décision de l’Académie elle-même, sont affectées à la dotation de prix ou fondations créées grâce aux libéralités que des donateurs ou testateurs ont consenties à l’Académie, à charge pour elle de décerner un prix selon une définition précisée dans le décret de fondation.

Les prix sont divisés en deux grandes catégories : les « Grands Prix », pour lesquels seuls les Académiciens proposent les candidatures, et les « Prix de fondations », pour lesquels auteurs et éditeurs peuvent proposer leurs ouvrages. Les premiers sont au nombre de vingt-quatre, auxquels il faut adjoindre trois prix de soutien à la création littéraire qui obéissent au même principe de candidature. Les prix de fondations sont au nombre de vingt-et-un.

Parmi les prix les plus remarquables et les plus importants pour l’Académie française vient en premier lieu le Grand Prix de littérature, fondé en 1911, qui alterne avec le Grand Prix de littérature Paul Morand, fondé en 1977. De grands noms de la littérature figurent au palmarès, de Romain Rolland à Henry de Montherlant, Jean Paulhan, Jules Supervielle ou Marguerite Yourcenar pour le premier, de Jean-Marie Le Clézio à Patrick Modiano pour le second. Il faut ensuite citer le plus connu des prix de l’Académie, le Prix du Roman. Il ouvre chaque année la rentrée littéraire d’automne, précédant la proclamation des Prix Goncourt, Renaudot, Médicis, Femina, Interallié. Pierre Benoit l’a très tôt obtenu pour L’Atlantide ; la liste des lauréats comporte également les noms de François Mauriac, Georges Bernanos, Antoine de Saint-Exupéry, Michel Tournier ou, plus récemment, Pierre Michon.

 

 

Palmarès 2021

Retour haut de page