DEVENIR MÉCÈNE

La Poule aux œufs d’or

Il s’agit de la fable XIII du livre V des Fables choisies, publié en 1668. Le fonds Erhard comprend 68 illustrations de cette fable.


Pistes pédagogiques

 

  • Choisir 3 images où l’avarice est personnifiée. D’après les physionomies, la caractériser en deux mots.
  • Montrer que la brutalité de la fable culmine dans les vers 5, 6 et 7. Choisir les images où elle est la plus vive et commenter les procédés.
  • Certaines images proposent une scène qui suit la tuerie et qui n’est pas explicitement présente dans la fable. Les identifier. Étudier les choix des illustrateurs pour rendre perceptible les sentiments qu’on y découvre.

Choisir le vers que l’on préfère et l’image qui pourrait l’illustrer.

 

La Poule aux œufs d’or

 

L’avarice perd tout en voulant tout gagner
Je ne veux, pour le témoigner,
Que celui dont la poule, à ce que dit la fable,
Pondait tous les jours un œuf d’or.
Il crut que dans son corps elle avait un trésor.
Il la tua, l’ouvrit, et la trouva semblable
À celles dont les œufs ne lui rapportaient rien,
S’étant lui-même ôté le plus beau de son bien.
Belle leçon pour les gens chiches :
Pendant ces derniers temps, combien en a-t-on vus
Qui du soir au matin sont pauvres devenus
Pour vouloir trop tôt être riches ?

Retour haut de page