DEVENIR MÉCÈNE

Vivre à Rome

Installé dans une chambre de l’imposant palazzo Mancini, qui abrite l’Académie de France, sur le Corso, Charles découvre un milieu animé, dans lequel de jeunes artistes de haut niveau et de diverses disciplines fréquentent quelques cours dispensés à l’Académie, mais passent surtout beaucoup de temps en ville, car ils disposent d’une importante liberté de mouvement. Rome est alors la capitale européenne des arts, un creuset d’échanges et de réflexion artistique ; on y croise bien sûr de nombreux artistes, y compris des femmes comme une certaine Pauline Chatillon, et parfois ses premiers commanditaires.

Il connaît un premier moment d’émerveillement anxieux, comme le racontera l’un de ses élèves : « Jeté, nous disait-il, au sein d’une ville si remplie de chefs-d’œuvre, j’étais comme ébloui et hors d’état de me faire un plan d’études. (…) J’allais de l’Antiquité au Moyen-Âge, du Moyen-Âge à la Renaissance, sans pouvoir me fixer nulle part. » Il noue une amitié avec le peintre Jean-Germain Drouais, titulaire du Grand prix de 1784 dans sa discipline, qui lui sert de guide. « Il venait me réveiller chaque jour. Je partais avec lui de grand matin. Nous allions voir ensemble quelqu’un de ces grands monuments dont Rome abonde ; là, il m’indiquait ma tâche de la journée, et, le soir, il me demandait compte de mon travail. (…) M. Peyre, par ses savantes leçons, m’avait initié à la connaissance de l’antique ; Drouais me le montrait de l’âme et du doigt… debout sur le terrain. » Mais le jeune peintre meurt prématurément de maladie en février 1788. Charles travaille également avec Pierre Fontaine, d’une égale ardeur à la tâche, au point qu’ils seront surnommés « les Étrusques » par leurs camarades. Fontaine racontera que, tôt levé le matin, Percier peaufinait encore ses dessins le soir dans sa chambre, à la chandelle. Ensemble, ils imaginent le monument funéraire de Drouais, exécuté par le jeune sculpteur Claude Michallon, Grand prix en 1785, et placé dans l’église Santa Maria in Via Lata.

Retour au dossier

Cliquer sur les images pour les agrandir, les télécharger et les visionner sur Minerv@

Retour en haut