DEVENIR MÉCÈNE

INSTITUT DE FRANCE – DIRECTEUR-ADJOINT DES SERVICES FINANCIERS

Emploi - 16 janvier 2024

Référence du site « Choisir le service public » : 2024-1448145

Date de rédaction de l’offre d’emploi : 16 janvier 2024

 

POSTE :  DIRECTEUR-ADJOINT DES SERVICES FINANCIERS

 RECRUTEUR : INSTITUT DE FRANCE

 SERVICE :  DIRECTION DES SERVICES FINANCIERS

 DATE LIMITE DE CANDIDATURE : 31 mars 2024

 DATE DE PRISE DE POSTE SOUHAITÉE : dès que possible

 DOMAINE FONCTIONNEL DU POSTE : AFFAIRES FINANCIERES ET BUDGETAIRES

 CATEGORIE DU POSTE : A

LOCALISATION : 23 quai de Conti, 75006 Paris

 

A PROPOS DE L’INSTITUT DE FRANCE

Depuis 1795, l’Institut de France propose aux cinq académies (française, inscriptions et belles-lettres, sciences, beaux-arts, sciences morales et politiques) un cadre harmonieux pour travailler au perfectionnement des lettres, des sciences et des arts, à titre non lucratif. Grand mécène, il encourage la recherche et soutient la création à travers la remise de prix, de bourses et de subventions. Il est le gardien d’un important patrimoine, à commencer par le Palais du quai de Conti, quatre bibliothèques, et de nombreuses demeures et collections (le château de Chantilly, le musée Jacquemart-André, la villa Kérylos, etc.). L’Institut de France et les académies reçoivent des libéralités (dons et legs) et dans ce cadre, abritent de nombreuses fondations et fondations-musées.

L’Institut de France et les cinq académies accueillent, enfin, de nombreuses personnalités comme le Président de la République, des membres du gouvernement, des personnalités françaises, des chefs d’état et personnalités étrangères et enfin les membres de l’Institut pour leur séance hebdomadaire.

Pour de plus amples informations : https://www.institutdefrance.fr/

 

A PROPOS DU SERVICE

En concertation avec les services de l’Institut et chacune des académies, la direction des services financiers assure une mission générale de pilotage budgétaire, de contrôle de la dépense et des ordres des recettes, de gestion financière des disponibilités et des actifs financiers de chaque entité, selon les modalités fixées par le règlement financier de l’Institut et des académies et sous réserve des compétences propres exercées par l’agent comptable, receveur des fondations.

Récemment revu, le règlement financier de l’Institut et des académies fixe le régime budgétaire et comptable de ces derniers en référence aux dispositions du décret n° 2012-1246 du 7 novembre 2012 relatif à la gestion budgétaire et comptable publique, tout en préservant les spécificités liées à leur statut, leur activité et aux fondations qu’ils abritent.

 

A ce jour, la direction des services financiers de l’Institut et des académies, placée sous la responsabilité de son directeur, est organisée en trois pôles :

  • Un pôle « Patrimoine et recettes » (3 équivalents temps plein) ;
  • Un pôle « Budgets et dépenses » (6 équivalents temps plein) ;
  • Un pôle « Contrôle interne et suivi des fondations » (1 équivalent temps).

Au global (chaque entité ayant son budget et son patrimoine propres), le budget de l’Institut et des académies est d’environ 130 M€ annuels ; leur patrimoine est évalué à environ 1,5 Md€.

 

3 bonnes raisons de rejoindre la DSF :

  • Le contexte: une direction qui travaille au service de 6 entités historiques aux missions variées, partageant des valeurs communes d’excellence (Institut et cinq académies, personnes morales à statut particulier) et ayant la responsabilité financière de nombreuses fondations abritées ;
  • Les enjeux: une direction qui participe à une réforme financière d’ampleur, en cours de déploiement, destinée à renforcer la sécurité de la chaîne financière de l’Institut et des académies à la suite d’un rapport de la Cour des comptes ;
  • Le lieu: poste situé au Palais du 23 quai Conti, dans le 6ème arrondissement de Paris.

 

 

DESCRIPTION DU POSTE

Placé (e) sous l’autorité hiérarchique directe du directeur des services financiers (DSF), le directeur-adjoint au DSF :

–          Contribue au pilotage budgétaire et financier de l’Institut et des académies ;

–          S’assure du bon fonctionnement de la chaîne budgétaire et comptable, en liaison avec l’agent comptable de l’Institut et des académies, receveur des fondations ;

–          Examine les questions d’ordre juridique et fiscal que peut soulève la gestion financière, en lien avec le service juridique et la direction de la valorisation du patrimoine ;

–          Apporte conseil et appui aux ordonnateurs de chaque entité.

 

Il peut être amené à suppléer le DSF dans des réunions portant sur des décisions financières de la commission administrative centrale (CAC), des commissions administratives des académies, aux conseils d’administration des fondations abritées, et aux commissions techniques. 

 

Missions principales :

 

  • Pilotage budgétaire:

Sous la responsabilité hiérarchique du DSF et en liaison avec les responsables administratifs de l’Institut et des académies, le directeur-adjoint  :

  • Participe à la préparation des budgets principaux et annexes de l’Institut et de chaque académie ;
  • Suit l’exécution des budgets de l’Institut et des académies ;
  • Participe, avec les services concernés, à l’élaboration des plans pluriannuels d’investissement et à l’étude de leur soutenabilité ;
  • Établit les plans prévisionnels de trésorerie.

 

Dans ce cadre, en s’appuyant sur le travail des gestionnaires budgétaires, il est amené à :

  • Recueillir, analyser et synthétiser les demandes budgétaires ; réaliser des études d’appui à la programmation budgétaire ; proposer des arbitrages pour l’élaboration du budget ;
  • Suivre l’exécution budgétaire et animer le dialogue de gestion ;
  • Superviser la rédaction des documents et restitutions soumis aux organes délibérants et aux conseils d’administration des fondations.

 

  • Chaîne de la dépense et des recettes:

En s’appuyant sur le travail des gestionnaires budgétaires, pour le compte des six ordonnateurs, et en concertation avec l’agent comptable, il est amené à :

  • S’assurer de la sécurité de la chaîne des dépenses et des recettes de l’Institut et des académies : supervision des contrôles et justifications de la dépense et de la perception des recettes ; déploiement des procédures de contrôle interne ;
  • S’assurer de la qualité des informations transmises à l’agence comptable dans le cadre de la clôture des comptes ;
  • Mettre en place une comptabilité analytique.

 

  • Accompagnement du changement:

Aux côtés du DSF, le directeur-adjoint contribue à la conduite du changement et à la bonne formation des contrôleurs et des gestionnaires budgétaires de la direction, dans le cadre de la réforme financière en cours de déploiement (nouveau cadre normatif, nouvelles maquettes budgétaires, changement de progiciel budgétaire et comptable).

 

A la suite du contrôle de la Cour des comptes et d’un rapport d’audit de la Direction générale des finances publiques, l’adjoint au directeur a notamment pour mission d’assurer le suivi des recommandations émises, notamment :

  • La sécurisation de la chaîne de la dépense et des recettes ;
  • La révision des procédures d’élaboration et de suivi budgétaires ; le développement des études de soutenabilité ;
  • La rédaction et la mise en place, en collaboration avec l’agent comptable, le service juridique et la direction de la valorisation du patrimoine, des procédures d’acceptation et de suivi des dons et legs ;
  • La fiabilisation des inventaires ;
  • Le renforcement du contrôle interne ;
  • Le déploiement et l’appropriation du nouveau progiciel budgétaire et comptable.

 

COMPÉTENCES REQUISES :

Connaissances :

  • Excellente maîtrise des dispositions de la gestion budgétaire et comptable publique (GBCP) ;
  • Excellente connaissance de la réglementation relative à la maîtrise des risques et plus particulièrement du contrôle interne budgétaire ;
  • Excellente capacité d’analyse et de synthèse des données budgétaires, comptables et financières, en aide à la prise de décision ;
  • Bonne connaissance des environnements et système d’information financiers ;
  • La connaissance du fonctionnement d’une fondation constituerait un atout.

Savoir-faire :

  • Expérience solide et goût pour la gestion de projets structurants, notamment informatique, et la conduite du changement en matière budgétaire et comptable ;
  • Savoir animer une équipe : fédérer et mobiliser les compétences et les expertises autour d’objectifs partagés ;
  • Savoir prévenir et gérer les situations d’urgence, de crise et les conflits ;
  • Savoir travailler dans un environnement professionnel complexe et exigeant ;
  • Savoir maîtriser le calendrier et les délais impartis.

Savoir-être :

  • Compétences managériales ;
  • Sens de l’initiative et capacité à être force de propositions ;
  • Rigueur, sens de l’organisation, réactivité ;
  • Grande capacité de travail et disponibilité ;
  • Capacité à rendre compte au DSF, aux ordonnateurs, à l’agent comptable ;
  • Anticipation des risques et capacité d’alerte ;
  • Respect de la confidentialité des informations ;
  • Diplomatie et sens de la communication.

 

Niveau de diplôme minimum requis :

Master 2 en droit et/ou finances publiques, Ecole de commerce, IEP, etc.

Une expérience d’au moins 6 ans dans une direction d’un établissement public serait un atout supplémentaire.

 

CONDITIONS PARTICULIERES

(durée du contrat, spécificités du poste, contraintes, sujétions) :

Durée du contrat :

Si fonctionnaire :

Soit mobilité (affectation par le ministère de l’éducation nationale ou de l’enseignement supérieur) ;

Soit contrat de détachement (garantie de la situation administrative, statutaire et financière).

 

Si agent non titulaire (contractuel) : CDD de trois ans (ou CDI dans le cadre d’une mobilité entre établissements publics), période d’essai de trois mois, renouvelable une fois.

 

Spécificités du poste : forte sollicitation en période de préparation budgétaire et clôture des comptes ;

 

Niveau de diplôme minimum : Niveau Master 2 Finances publiques, école de commerce. Une expérience professionnelle similaire au sein du service financier d’un organisme public est souhaitée. Un intérêt marqué pour la philanthropie serait un atout supplémentaire.

 

Avantages

Télétravail possible (A l’issue de la période d’essai)

Titres-restaurant

5 semaines de congés annuels et 23 jours de RTT (cycle de travail de 39 heures hebdomadaires)

Adhésion à Club Employés (réduction sur de nombreux achats)

Carte « offre sociale et culturelle » avec entrées gratuites dans les fondations-musées de l’Institut et des académies.

 

ENVOI DU DOSSIER DE CANDIDATURE

Important : ne pas mettre en ligne votre candidature directement sur la plate-forme du site « place de l’emploi public ». Votre candidature ne sera pas examinée si elle est déposée sur la plate-forme.

 

Adresser par message électronique à Madame le directeur des services financiers

 

Adresse électronique : delphine.lebrun@institutdefrance.fr

Copies : salima.beldjoudi@institutdefrance.fr  et recrutement@institutdefrance.fr

 

Objet du message : VOTRE NOM_CANDIDATURE_DIRECTEUR ADJOINT DES SERVICES FINANCIERS

  •  CV ;
  • Le dernier diplôme obtenu ;
  • Une lettre de motivation ;
  • Les deux derniers compte-rendu d’évaluation.

 

Cela peut

vous intéresser

Retour en haut